Proposition de loi contre la mode express.

22 avril 2024

Une proposition de loi émanant de la majorité présidentielle va être examinée le 14 mars à l’Assemblée nationale.

Le texte prévoit qu’un « bonus-malus » soit appliqué sur les prix des vêtements, commercialisés par des enseignes telles que Shein, intégrant les coûts environnementaux de cette production excessive, grande consommatrice d’eau et source de pollution et à l’inverse, et faire baisser ceux des alternatives écoresponsables.

La pénalité maximale pourrait atteindre jusqu’à dix euros par produit à l’horizon 2030, avec un plafond de 50% du prix de vente hors taxe. Ces pénalités seraient redistribuées dans la filière habillement afin de financer la production de vêtements durables.

Par ailleurs, l’interdiction de la publicité pour les produits et entreprises de mode éphémère a été validée.

Anne-Cécile Violland, députée du parti Horizons, à l’initiative de cette proposition de loi, ajoute que les prix bas ne sont possibles qu’au détriment du respect des exigences sociales et environnementales. La facture des dégâts est à la charge du citoyen.

L’Assemblée nationale va également examiner une obligation pour les sites internet vendant de la « mode jetable » d’afficher une information sur l’impact environnemental de leurs produits.

Proposition de loi  2307 du 7 mars 2024

 

 

.
Partagez cet article sur :

/ Autres articles /

CARTOGRAPHIE DES FABRICANTS FRANÇAIS D’UNIFORMES SCOLAIRES

La Maison du Savoir-Faire et de la Création procède actuellement, avec le groupe de travail Réindustrialisation de l’UFIMH, à une cartographie des fabricants français qui participent ou souhaitent participer aux uniformes scolaires.   Celle-ci permettra :  
  • aux industriels d’être identifiés comme acteur de la fabrication des uniformes scolaires
  • d’aider les entreprises de répondre aux appels d’offres
  • aux collectivités de bien connaitre les ressources de fabrication dans leurs régions,
  • de valoriser la relation locale entre collectivités et fabricants sans intermédiaire.
Ceci afin de faciliter un projet industriel global, qui participe au dynamisme de l'économie locale et garantisse qualité et durabilité pour les familles, les élèves et les établissements scolaires.     Retrouver les professionnels de la Mode et de l’Habillement qui participent à la production d’uniformes scolaires grâce au nouveau critère de recherche « production pour les uniformes scolaires » de la plateforme de la Maison du Savoir-Faire et de la Création.

Etude Ipsos & COFREET : L’importance de l’entretien dans l’achat des vêtements de seconde main

La seconde main continue de gagner du terrain en France, en particulier concernant les produits textiles et d'habillement, auprès des consommateurs. Réalisée par IPSOS pour le COFREET, cette étude revient sur les attentes et les exigences des acheteurs français de vêtements de seconde main. Il en découle des résultats intéressants et que nous avons le plaisir de vous communiquer, notamment le fait que 71% des acheteurs de seconde main consultent souvent les informations présentes sur l’étiquette pour l’entretien de leurs vêtements d'occasion. Ces résultats confortent le fait que l’étiquette d’entretien doit être conservée tout au long de la vie du textile afin de garantir et faire perdurer son parfait état. En savoir plus.

Christophe Béchu lance la concertation des parties prenantes autour de la méthode de calcul de l’affichage environnemental des vêtements

Christophe BECHU, Ministre de la Transition Ecologique et de la Cohésion des Territoires, lance la concertation avec les parties prenantes autour de la méthode Ecobalyse pour évaluer le coût environnemental des vêtements. En impliquant activement les parties prenantes dans cette démarche, le Ministre vise à construire avec elles un système d’information transparent et fiable sur le coût environnemental des produits. Pour vous inscrire, connectez à l’adresse suivante : https://chat.ecobalyse.fr/login Calculateur Ecobalyse