Le mot de Laurent Marck

4 décembre 2022

Laurent Marck, pilote de la commission relocalisation à l'UFIMH, directeur général de Marck & Balsan, entreprise spécialisée dans l'habillement et l'équipement des administrations et des entreprises privées.

 

« Pour relocaliser, travaillons main dans la main »

 

Aujourd'hui, on compte sur notre territoire 5 000 entreprises de mode dont 500 fabricants. Le rapport Relocalisation et Mode Durable du CSF présente 36 propositions pour contribuer à structurer un écosystème encore plus durable et local, avec l'ambition de doubler à terme la part de made in France dans la consommation, pour atteindre 25 % des produits consommés.  La commission relocalisation que je pilote au sein de l'UFIMH a pour mission d'aider l'industrie de l'habillement à se reconstruire sur le territoire français en y réintégrant toute la filière et en travaillant à nouveau tous ensemble, les marques, les confectionneurs et les fabricants de matières, autour d'un projet commun : le made in France. Nous collaborons en ce sens avec la Maison du Savoir-faire et de la Création qui met en relation tous ces acteurs.

Nous nous appuyons aussi sur la responsabilité sociale et environnementale des entreprises pour produire moins et plus durable. L'intensité de la délocalisation est un véritable problème écologique : 10 000 km, c'est le chemin parcouru par votre jean importé avant d'arriver dans votre placard !

En doublant la capacité de production, nous doublerons les emplois et diminuerons l'impact carbone de l'habillement. Il s'agit pour nous aujourd'hui de favoriser ce mouvement vertueux avec une main d'œuvre qualifiée qui veut s'investir dans la filière. Le plan France Relance intègre ce sujet de la formation.

La commission relocalisation travaille également sur de nouveaux critères environnementaux pour mieux encadrer les marchés publics.

Nouvelles marques, augmentation des capacités de production, investissements dans des tissus innovants ou créatifs… Notre industrie a souffert mais reste dynamique avec un solde d'emplois positif. Notre objectif est de travailler main dans la main pour être performants et répondre aux besoins des consommateurs. 

 

 

LA SOCIÉTÉ MARCK & BALSAN EN BREF

. CA : 90M€.
. 900 salariés dont 450 en France.
. 5 sites de production : uniformes, équipements de protection, passementerie.

 

Partagez cet article sur :

/ Autres articles /

Conversations Mode : le nouveau rendez-vous des professionnels de la mode avec Bpifrance

Le Hub Bpifrance, sis au 8, boulevard Haussmann à Paris, accueillera dans l'après-midi du 15 novembre le nouveau rendez-vous «Conversations Mode».   Organisé de 13h30 à 20h30 par les divers programmes d'incubation et d'accélération de la filière mode et luxe, l'événement s'adresse aux entrepreneurs et dirigeants de marques de mode, avec pour objectif de valoriser les initiatives de filière en termes d'accompagnement.   Le rendez-vous est co-organisé par la CCI Paris Ile-de-France, Au-delà du cuir,Maisons de mode, la Fédération du prêt-à-porter féminin, la Ville de Paris, le Bureau du design, de la mode et des métiers d'art, l'Institut français de la mode et la Fédération de la haute couture et de la mode. Le tout en partenariat avec Bpifrance.   Lien Fashionnetwork : "Conversations Mode", le nouveau rendez-vous des professionnels de la mode avec Bpifrance (fashionnetwork.com)

Votez pour les Trophées européens de la mode circulaire#2»

Vous rêvez d’une autre mode ? Votez ! Soutenez vos 3 projets favoris parmi les 15 finalistes en compétition pour gagner les Trophées européens de la mode circulaire #2 ! Une excellente manière d’encourager les entreprises de la filière mode et habillement qui réduisent l’impact de leurs activités sur l’environnement et la société. Les Trophées sont organisés par la Métropole Européenne de Lille en partenariat avec l’ADEME, la Région Hauts-de-France, l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai et REV3. Votez jusqu’au 16 novembre sur www.modecirculaire.com Cérémonie de remise des prix le 18 novembre à 18h30 au Théâtre du Nord (Grand Place à Lille).

La diversification gagnante de Confection des Deux Sèvres

Les origines de la société Confection des Deux Sèvres remontent à 1927 avec la création de la manufacture de vêtements KIDUR. Jusqu’alors spécialisée dans la chemise sur mesure, C2S a récemment étoffé ses savoir-faire en déclinant ses fabrications à destination du prêt à porter féminin et des maisons françaises de luxe. Depuis 2018, C2S renoue avec sa marque historique déposée en 1935, www.kidur.fr. Kidur propose sur son site internet son vestiaire de pièces masculines toutes faites à Courlay : Chemises, Vestes, Blousons et Chinos. Et bientôt à la distribution avec une sélection de partenaires et sa première boutique en propre qui ouvre ses portes à Bordeaux, dans le quartier historique le 5 Novembre 2022. Pour appuyer cette diversification et sa croissance C2S est accompagnée par un cabinet spécialisé dans la performance industrielle jusque fin 2023. En parallèle sont conduites des opérations de recrutement et de formation des équipes techniques.