Un colloque au Sénat pour défendre l’avenir de la filière Mode et Habillement

4 décembre 2022

Un colloque sur l’industrie de la mode et des métiers d’art s’est tenu au Sénat le 15 octobre à l’initiative de la Sénatrice Catherine Dumas. Quelques 250 acteurs de ces professions et une vingtaine de parlementaires ont participé à cet évènement inédit.

 

Cette rencontre a permis à l’ensemble des acteurs du monde des « métiers d’art » de se réunir afin de faire un point sur leur actualité et de partager un certain nombre de questions et besoins pour l’avenir. Mettant en valeur la vivacité et le poids économique des métiers de la mode et du luxe, elle a présenté la très grande diversité des problématiques rencontrées de l’artisan à la multinationale.

 

Deux points d’inquiétudes sont revenus plusieurs fois lors des débats.

 

La formation, sur laquelle s’est exprimé Marc Pradal, Président de l’UFIMH, évoquant la préservation des savoir-faire et leur dimension territoriale, afin de faire encore progresser le niveau d’excellence de notre pays et sa capacité d’attractivité alors que son financement est menacé par la disparition de l’OPCA de référence du secteur, OPCALIA.

 

Et surtout, la diminution du plafond des taxes affectées envisagée dans le projet de loi de finances 2019 et leur répercussion sur les actions menées par les Comités de Développement Economique (CPDE) financés par ces taxes et qui sont plébiscitées par les entreprises du secteur Mode & Luxe. L’intervention de Pierre-François Le Louët, Vice-Président de l’UFIMH, notamment, a permis de souligner la très vive inquiétude de la profession quant au maintien des ressources du DEFI.

 

« C’est un secteur où la France a un leadership absolu. Nous sommes leaders mais il faut tout faire pour maintenir ce leadership » a expliqué Guillaume de Seynes, Président du Comité Stratégique de Filière des industries de la mode et du luxe et Directeur Général d’Hermès International.

 

Un colloque qui tombait à point alors que les débats parlementaires sur le Projet de Loi de Finances 2019 sont engagés et envisagent d’accroitre le plafonnement puis de faire disparaitre la Taxe Affectée et avec elle l’ensemble des actions de soutien de la filière sur le plan de la formation, de l’internationalisation, de l’innovation et de la promotion.

 

Article de FashionNetwork

 

Partagez cet article sur :

/ Autres articles /

Conversations Mode : le nouveau rendez-vous des professionnels de la mode avec Bpifrance

Le Hub Bpifrance, sis au 8, boulevard Haussmann à Paris, accueillera dans l'après-midi du 15 novembre le nouveau rendez-vous «Conversations Mode».   Organisé de 13h30 à 20h30 par les divers programmes d'incubation et d'accélération de la filière mode et luxe, l'événement s'adresse aux entrepreneurs et dirigeants de marques de mode, avec pour objectif de valoriser les initiatives de filière en termes d'accompagnement.   Le rendez-vous est co-organisé par la CCI Paris Ile-de-France, Au-delà du cuir,Maisons de mode, la Fédération du prêt-à-porter féminin, la Ville de Paris, le Bureau du design, de la mode et des métiers d'art, l'Institut français de la mode et la Fédération de la haute couture et de la mode. Le tout en partenariat avec Bpifrance.   Lien Fashionnetwork : "Conversations Mode", le nouveau rendez-vous des professionnels de la mode avec Bpifrance (fashionnetwork.com)

Votez pour les Trophées européens de la mode circulaire#2»

Vous rêvez d’une autre mode ? Votez ! Soutenez vos 3 projets favoris parmi les 15 finalistes en compétition pour gagner les Trophées européens de la mode circulaire #2 ! Une excellente manière d’encourager les entreprises de la filière mode et habillement qui réduisent l’impact de leurs activités sur l’environnement et la société. Les Trophées sont organisés par la Métropole Européenne de Lille en partenariat avec l’ADEME, la Région Hauts-de-France, l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai et REV3. Votez jusqu’au 16 novembre sur www.modecirculaire.com Cérémonie de remise des prix le 18 novembre à 18h30 au Théâtre du Nord (Grand Place à Lille).

La diversification gagnante de Confection des Deux Sèvres

Les origines de la société Confection des Deux Sèvres remontent à 1927 avec la création de la manufacture de vêtements KIDUR. Jusqu’alors spécialisée dans la chemise sur mesure, C2S a récemment étoffé ses savoir-faire en déclinant ses fabrications à destination du prêt à porter féminin et des maisons françaises de luxe. Depuis 2018, C2S renoue avec sa marque historique déposée en 1935, www.kidur.fr. Kidur propose sur son site internet son vestiaire de pièces masculines toutes faites à Courlay : Chemises, Vestes, Blousons et Chinos. Et bientôt à la distribution avec une sélection de partenaires et sa première boutique en propre qui ouvre ses portes à Bordeaux, dans le quartier historique le 5 Novembre 2022. Pour appuyer cette diversification et sa croissance C2S est accompagnée par un cabinet spécialisé dans la performance industrielle jusque fin 2023. En parallèle sont conduites des opérations de recrutement et de formation des équipes techniques.